Rechercher
  • H.F. Diané

Piles boutons : attention aux accidents domestiques

Mis à jour : janv 4


Une fois n'est pas coutume, je ne vous parlerai pas de plantes ou des Florafées dans ce nouvel article... mais plutôt d'un objet du quotidien dont on se sert presque tous, qui peut aussi se révéler dangereux : la pile bouton!




Depuis plusieurs années maintenant, ces petites piles envahissent les foyers, avec un pic en période de Noël. On les trouve dans les livres audios dont raffolent tant les tout-petits, dans les montres, les objets connectés, les hand spinners, les thermomètres, ou petits gadgets électroniques. Mais derrière leur aspect pratique, ces petites piles boutons (aussi connues sous le nom de piles de montre) peuvent se révéler extrêmement dangereuses en cas d'ingestion par la bouche, ou d'introduction dans l'oreille !

Même entièrement déchargée, la pile bouton occasionne le même type de blessures graves que lorsqu'elle est chargée (brûlures, perforation, hémorragie...). Ces petits objets brillants attirent particulièrement les plus jeunes, qui sont souvent tentés de les mettre à la bouche.



Au delà du risque d'étouffement, elles peuvent provoquer des brûlures très graves qui peuvent avoir des conséquences dramatiques. Avec la multiplication des objets et gadgets qui fonctionnent grâce à elles, les accidents domestiques sont en constante augmentation depuis une quinzaine d'années, d'où l'alerte récente lancée par le ministère de la santé.


Quelques objets dans lesquels on trouve des piles bouton - INFOGRAPHIE MINISTERE DE LA SANTE
Des piles amères pour dissuader les enfants

Devant la multiplication de cas d'ingestion de piles boutons, le fabricant Duracell lancera dès le 1er Janvier 2020 de nouvelles piles imbibées de benzoate de dénatonium, une substance très amère mais totalement inoffensive. Les enfants tentés d'en avaler les recracheront par réflexe.



Quelques précautions à prendre :

  • Ranger les piles dans des endroits non accessibles

  • Renforcer la sécurité des emballages avec du ruban adhésif

  • Opter pour des objets au compartiment à pile renforcé (avec une vis ou un mécanisme complexe)

  • Surveiller les enfants lorsqu'ils utilisent des objets qui en contiennent


En cas d'indigestion :

  • Contacter le Centre Antipoison ou le SAMU (15)

  • Préciser qu'il s'agit d'un cas d'ingestion d'une pile bouton

  • Ne donner ni à boire ni à manger à l'enfant

  • Ne pas provoquer de vomissement

  • En cas de doute quant à une ingestion, aller aux urgences.


Pour aller plus loin : https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/risques-de-la-vie-courante/prevention-des-risques-lies-a-l-ingestion-de-piles-bouton