Rechercher
  • H.F. Diané

Une florafée nommée Diphy

Mis à jour : juin 30


Diphy.

Ce nom curieux vous interpelle ; vous cherchez sans doute à déceler le jeu de mot... Et bien il n'y en a pas !

Diphy est avec Nama le 2ème protagoniste à avoir un nom inchangé. Nama est le diminutif de Namaqualand et Diphy celui d'une plante absolument fascinante : la diphylleia grayi.

Cette plante pousse principalement en Chine, au Japon et en Corée, dans les zones montagneuses, très froides et humides. La diphylleia possède une caractéristique absolument unique dans le règne végétal : ses fleurs deviennent transparentes sous la pluie!

Aujourd'hui encore, les botanistes et scientifiques n'arrivent pas à expliquer ce phénomène, mais la théorie la plus plausible est celle d'un mécanisme de défense pour se protéger de ses prédateurs herbivores.

Du fait de ces caractéristiques, la diphylleia possède plusieurs surnoms : plante squelette, fleur de verre ou encore... plante parapluie ! Pourquoi ce dernier surnom ? Parce que la forme de ses feuilles n'est pas sans rappeler celui d'un parapluie !


Pourquoi Diphy et non Mimosage ?

Si vous avez suivi l'actualité des Florafées, vous devez sans doute savoir que le 11ème album devait avoir pour héroïne Mimosage, un nouveau personnage. Dans le reportage qui avait été diffusé sur Via Occitanie, on pouvait même apercevoir quelques esquisses du futur livre. Il était question d'écrire et illustrer le livre durant une petite résidence d'artiste dans une école de Montpellier, mais la crise sanitaire a ajourné ce projet.

Au delà de l'aspect littéraire, le choix de ce personnage et de ce thème est aussi lié au confinement que nous avons connu. Diphy aborde le thème de la transparence, de l'écosystème. On y découvre d'étranges créatures, les chats d'eau, qui sont craintifs et qui n'apparaissent que par temps de pluie. Les chats d'eau ne s'aventurent en dehors de leur territoire que quand ils sont sûrs de ne pas croiser d'étrangers... Cela vous rappelle quelque chose ?


Le confinement nous a fait réaliser que contrairement à ce que nous pensions, nous cohabitions avec de nombreux animaux sauvages. Nous avons tous été émerveillées devant ces images de cerfs, renards voire pumas qui se prélassaient en ville pendant que nous étions enfermés. Nous étions là sans être là, nous n'étions pas invisible : nous étions transparents.

C'est ce constat qui m'a poussé à écrire ce 11ème livre, que j'ai hâte de vous faire découvrir.

Pour la première fois, un livre véritablement mettra l'accent sur le pouvoir d'un personnage, et ce pouvoir sera inspiré de la plante à laquelle il est lié!


Offre de lancement :

Vous pouvez dès à présent pré-commander Diphy, dont la sortie est prévue le 5 Août !

Profitez-en, son prix en pré-commande est de 4,5€ :-)